Energie

En Afrique, on estime que près de 70% des habitants n’ont pas encore accès à l’électricité[1]. Ce faible taux se traduit par une utilisation massive des sources d’énergies traditionnelles fossiles, notamment la biomasse (comme le charbon de bois) qui représente les ¾ de la consommation énergétique du continent, et qui ont la particularité d’être très énergivores, soient peu efficaces (il faut beaucoup de quantité de la ressource pour produire de l’énergie).

La demande en énergie augmente très rapidement, poussée notamment par la forte augmentation de la population sur ce continent et le processus d’urbanisation. Ainsi, en investissant dans les énergies renouvelables, l’Afrique pourrait combiner développement économique et environnemental, répondre durablement aux besoins énergétiques, développer des activités génératrices de revenus et des emplois locaux. Ces sources d’énergie sont nombreuses en Afrique mais seule une infime partie sont exploitées. Les principales sources d’énergie renouvelable du continent sont l’éolien, le solaire et l’hydroélectricité. D’autres sources d’énergie renouvelable renferment également un potentiel considérable comme la géothermie.

L’Ouganda  a ainsi misé sur son potentiel hydroélectrique afin de répondre à ses besoins énergétiques, toutefois les fortes variabilités pluviométriques peuvent avoir un impact négatif sur la production d’énergie issue des barrages.

De plus une partie significative des ressources énergétiques existantes est gaspillée car utilisée de manière non optimale. Relever le défi de l’accès à l’énergie signifie aussi améliorer l’efficacité énergétique afin de réduire les besoins énergétiques nécessaires pour mettre les services énergétiques modernes à la portée des plus pauvres.

[1] Chiffre extrait du Réseau Climat et Développement

Africa4Climate

La ville de Kampala encourage les écoles publiques à adopter des fours améliorés, permettant de réduire de 50 à 75% le bois utilisé pour la cuisson des repas des cantines scolaires, réduisant ainsi la facture énergétique des écoles, et les émissions de gaz à effet de serre.

Dans le village d’Oké Owo au Bénin, des panneaux solaires ont été installés afin que la population ait accès à l’électricité courante. Cette énergie verte est également très bénéfique à la population en terme économique car elle permet le développement de l’activité industrielle, et assure une facture électrique stable.