Les enjeux économiques : risques et opportunités ?

Le continent africain doit faire face à divers enjeux économiques. Le secteur agricole, secteur clé de l’économie africaine, concentre selon la FAO 65% des emplois directs et contribue à 15 % au PIB total africain. Cependant l’agriculture (culture, élevage) africaine est encore très dépendante des eaux pluviales, toute modification du cycle de l’eau affecte ainsi les rendements agricoles, impliquant un risque sur la sécurité alimentaire. D’autre part, un certain nombre de régions agricoles sont aujourd’hui affectées par une dégradation des ressources naturelles (sol/eau) dont la mauvaise gestion en est une des principales causes.

Les changements climatiques risquent donc d’exacerber des écosystèmes déjà affaiblis. Des recherches montrent qu’une augmentation de la température globale de 2°C d’ici à 2050 pourrait faire décliner le PIB de l’Afrique de 4,7 %. Il y a donc urgence pour les pays africains de s’adapter face aux changements climatiques.

africa4climate-fond-mains-eaux
apprentissage
africa4climate-fond-enfants

Un autre enjeu économique pour l’Afrique est l’accès à l’énergie pour tous. Sans énergie, il ne peut y avoir de développement.  L’Afrique dispose de réserves énergétiques abondantes mais seule une infime partie sont exploitées. En investissant dans les énergies renouvelables, l’Afrique pourrait combiner développement économique et environnemental, répondre durablement aux besoins énergétiques, développer des activités génératrices de revenus et des emplois locaux. Cette stratégie peut générer des retombées économiques et sociales  considérables car s’orienter vers un scénario de transition énergétique permettrait de créer de nombreux emplois.

Par ailleurs, le développement économique influe également sur la capacité d’adaptation des pays et des communautés. A ce titre, l’économie locale est un vecteur intéressant, à la fois de développement et d’adaptation aux changements climatiques. L’économie locale repose sur l’exploitation de la spécificité et de la richesse de chaque territoire, et permet à la fois de créer de l’emploi, générer des revenus et favoriser l’innovation. Autant de facteurs qui permettent de diversifier l’économie et ainsi les revenus des ménages, les rendant d’une part moins dépendant à des activités vulnérables aux changements climatiques, et d’autre part leur donnant des moyens de développer des systèmes d’assurances et d’avoir des filets financiers contre les impacts des changements climatiques.